Durant l'année 2011, Hortense Soichet a rencontré une soixantaine d'habitants de trois cantons de la Haute-Garonne : Le Fousseret, Muret et Saint-Gaudens. Les photographies et les sons enregistrés rendent compte des modes d'habiter et de vivre en milieu périurbain. Alors que les espaces urbains, malgré leurs divergences, tendent vers une homogénéisation, voire une globalisation, le monde périurbain semble se caractériser aujourd'hui par une diversité des manières d'occuper l'espace qui est intéressante à explorer. Ces différents modes d'habiter et le fait que s'accomplissent actuellement des transformations entraînant une modification de cette géographie invitent à créer une mémoire des modes de vie dans ces territoires. Les photographies et les sons restitués dessinent une cartographie des « pratiques du quotidien » des habitants et des relations qu'ils entretiennent au territoire afin de déterminer qui vit aujourd'hui dans les espaces périurbains.